2015, une année dédiée à la valorisation des sols

Les sols sont au centre de l’attention mondiale. 2015  a été déclarée Année internationale des sols. Elle a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique mondiale sur les avantages souvent méconnus des sols pour la santé humaine et le développement durable.

Les sols sains sont essentiels pour la sécurité alimentaire. Crédit Photo : FAO / Olivier Asselin
Les sols sains sont essentiels pour la sécurité alimentaire. Crédit Photo : FAO / Olivier Asselin

L’Assemblée générale de l’ONU a déclaré, durant sa soixante-huitième session en 2013, l’année 2015 Année internationale des sols (AIS).L’AIS vise à accroître la sensibilisation et la compréhension de l’importance des sols pour assurer la sécurité alimentaire et permettre à l’écosystème de remplir ses fonctions essentielles.

Tout en assurant 95% de la production alimentaire, les sols abritent plus d’un quart de la biodiversité de la planète. En outre, ils sont une source importante de matières premières pour les produits pharmaceutiques. Les sols sont une ressource vitale pour produire des cultures nutritives, ils filtrent et nettoient des dizaines de milliers de km3 d’eau chaque jour. En tant que réservoir essentiel de carbone, les sols contribuent également à réguler les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre, jouant une fonction fondamentale pour le climat.

Et pourtant, le niveau de dégradation des sols (estimé à 33% à l’échelle mondiale) est alarmant. Il menace potentiellement la sécurité alimentaire et pourrait plonger un grand nombre de personnes dans le besoin.

Le rapport qui fait mal !

A l’occasion de la cérémonie de clôture de l’AIS qui a eu lieu le 4 décembre, l’ONU a publié un rapport sur l’Etat des ressources en sols dans le monde. La conclusion accablante du rapport est que la majorité des ressources en sols du monde sont dans un état passable, mauvais ou très mauvais, et que leurs conditions empirent bien plus souvent qu’elles ne s’améliorent. En particulier, 33% des terres sont modérément ou fortement dégradées à cause de l’érosion, de la salinisation, du compactage, de l’acidification et de la pollution chimique des sols.  

L’urbanisation nuit aussi aux sols. La croissance effrénée des villes et des industries a dégradé des superficies de plus en plus vastes, notamment en contaminant les sols de sels, d’acidité et de métaux lourds.

Le changement climatique (au cœur des débats en cours à la COP21) contribue fortement aux changements des sols, affirme le rapport. La hausse des températures et les phénomènes météorologiques extrêmes qui s’y rattachent se répercutent sur la quantité et la fertilité du sol de multiples façons, notamment en réduisant l’humidité et en épuisant les couches superficielles riches en nutriments.

La dégradation n’est pas irréversible !

Selon le rapport, la détérioration rapide des sols de la planète due à l’érosion, à la perte de nutriments et de carbone organique, à l’imperméabilisation et autres menaces peut être inversée.

Le document propose donc une solution qui s’articule autour de la gestion durable des sols. Elle nécessite la participation d’une vaste panoplie d’acteurs, des gouvernements aux petits exploitants agricoles.

Le rapport cerne quatre priorités:

  • Atténuer la dégradation des sols et restaurer la productivité des sols déjà dégradés dans les régions où les populations sont les plus vulnérables
  • Stabiliser les stocks mondiaux de matière organique des sols, y compris le carbone organique et les organismes du sol
  • Stabiliser ou réduire le recours aux engrais azotés et phosphatés, tout en accroissant  l’utilisation des engrais dans les régions manquant de nutriments
  • Améliorer nos connaissances sur l’état et les tendances des conditions des sols

Infographie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s