L’ascension fulgurante de l’E-sport

Aujourd’hui le sport de haut niveau, c’est aussi être derrière son ordinateur pendant que des millions de téléspectateurs ont les yeux rivés sur vous et votre équipe. Le e-sport, contraction de sport électronique, est en plein essor et réunit tous les critères pour être considéré comme une vraie discipline sportive. Décryptage de cette pratique qui ne cesse « d’upgrader ».

L'équipe emmenée par Faker vainqueur du championnat du monde de LOL. Crédit Photo: AFP
L’équipe emmenée par Faker vainqueur du championnat du monde de LOL. Crédit Photo: AFP

Qu’est ce que le e-sport ?

Le e-sport est la pratique des jeux vidéos en compétition. Les «gamers», la plupart du temps en équipes, s’affrontent lors de tournois retransmis en streaming sur des plateformes comme Twitch. L’un des jeux les plus célèbre est League of Legends, un jeu de stratégie. Créé à la fin des années 90, les compétitions de jeux vidéos ont de plus en plus de succès. Cette pratique réunit aujourd’hui près de 100 millions de joueurs, un record.

Une partie de League of Legends. Crédit photo: Riot Games
Une partie de League of Legends. Crédit photo: Riot Games

Une discipline en plein essor

En 2014 la finale du jeu le plus joué au monde s’est déroulé au Sangam Stadium de Séoul, en Corée du Sud. En plus des 40 000 places de l’enceinte, près de 30 millions de personnes ont suivis l’événement sur internet, dans le monde entier. Cependant ce succès est récent. La première édition des Mondiaux s’est déroulée en 2011, en Suède, devant… 200 spectateurs. L’expansion du e-sport est due à l’exposition de ces compétitions via le streaming. La forte audience des ces plate-formes a logiquement attiré des annonceurs, donc des moyens. Les sponsors ont flairé le potentiel de la discipline qui s’est vu propulsée sur internet – Twitch racheté 1 milliards de dollars par Amazon – mais aussi dans les plus grands stades et salles de concerts du monde. La dernière en date, la Mercedes-Benz Arena de Berlin, qui a accueilli en octobre, la finale 2015 de League of Legends.

Un show démesuré

Des supporters lors d'un tournoi de LOL en mai 2014 à Paris. Crédit Photo: Lionel Bonaventure / AFP
Des supporters lors d’un tournoi de LOL en mai 2014 à Paris. Crédit Photo: Lionel Bonaventure / AFP

Pour l’édition 2015, la billetterie n’a pas tenu plus de 3 minutes. Toute une communauté attendait ça. Des joueuses en costumes paradent devant la salle où se déroule la rencontre. Deux équipes de 5 s’affrontent dans des manches qui durent entre 20 et 50 minutes. Court mais intense. Les meilleurs joueurs sont des idoles qui n’ont rien à envier aux superstars du football. La vedette du célèbre jeu de stratégie s’appelle Lee Sang-Hyeok alias «Faker». Il mène son équipe à la victoire après une partie serrée. Faker est le leader et le meilleur de sa génération. Chez lui, en Corée du Sud, c’est une véritable idole. A seulement 19 ans il fait partie des «pro gamers», ceux qui vivent grâce aux jeux vidéos. Une professionnalisation qui illustre l’essor du sport électronique. Le modèle sportif est à la base de ce succès: équipes, entraîneurs, joueurs, sponsoring. Les « prize-pools » (gains de compétition) sont impressionnants, jusqu’à 11 millions de dollars.

Pour Antoine Mérour (responsable de Riot games, à l’origine du jeu League of Legends) «LOL est la pour rester, comme le foot, le basket et le rugby, tous ces sports qui existent depuis longtemps». En août 2015 quatre jeux e-sport (LOL, Counter Strike, Dota 2 et Hearthstone) ont cumulé 239 millions d’heures visionnées. En un mois !

Le public est au rendez-vous mais reste un public d’initiés. Pour être honnête, regarder un match de foot reste plus simple que de suivre Faker dans ses œuvres. L’objectif est donc de démocratiser encore plus l’e-sport, un « sport » jeune dont l’avenir est tout tracé.

Hedi Ben Salem

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s