Le caméléon pop de la mode

Portrait. David Bowie est décédé hier soir des suites d’un cancer à l’âge de 69 ans. Figure emblématique de la pop-rock, l’artiste britannique a su imposer un nouveau look à chaque albums.

David Robert Jones de son vrai nom, est né dans une famille modeste de Brixton, à Londres. Celui qu’on appelle « l’homme aux mille visages » est un réel caméléon du look. En 1972 il incarne le personnage Ziggy Stardustson dans l’interprétation de Starman diffusée dans l’émission télé Top of the Pops. Véritable inspiration du film Orange mécanique, il arbore une chevelure rouge incandescante assortie à des bottines à lacets.

Il revient en 1973, pour sa tournée Aladdin Sane avec la combinaison Tokyo pop. En vinyle rayé noir et blanc, le pantalon de ce qui peut s’apparenter à une œuvre d’art, forme un disque géant. Ses cheveux rouges deviennent sa marque de fabrique.

david bowie

©http://www.huffingtonpost.fr

Lors d’un spectacle présenté à la télévision américaine où il est cette fois-ci Jean Genie, il apparaît en costume toile d’araignée à fausses mains, création de la costumière Natasha Korniloff. Ce nouveau costume laisse entrevoir son corps androgine. Figure choc de l’époque, la chaine demandera à Bowie de remplacer la main d’or couvrant son entrejambe par une sorte de legging.

Afficher l'image d'origine

©romaindesbiens.over-blog.com

Natasha Korniloff a également créé son costume de Pierrot pour sa tournée Pierrot in Turquoise.

Afficher l'image d'origine

©theglobeandmail.com

Ses multiples coupes de cheveux, son éclair maquillé sur le visage et son hétérochromie lui valent aussi un trait de caractère particulier. Bowie a adopté la fun-attitude au fil des années, en se révélant musicalement et vestimentairement.

Dans les années 2000, ses tenues se font plus sages et ses albums plus rares. Le 8 janvier 2015, il sort un nouvel album. Un disque qui signera sans le savoir sa fin de carrière. Style différent, plus conventionnel, simple et élégant. Il est désormais rasé de près, porte souvent une chemise noire, des costumes et coiffe ses cheveux en arrière. Adieu les combinaisons farfelues, les multiples couleurs capillaire et le maquillage déjanté. Le père spirituel de Lady Gaga est mort sans paillettes, mais avec panache.

Par Marine Séhan, Lucy Embark et Camille Cazorla.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s