Sécurité : Le Drian balance le matos

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense était à la Sorbonne lundi soir pour détailler les différents moyens militaires mis en place pour assurer la sécurité face aux grands enjeux contemporains. Plus de six mois après l’actualisation de la loi de programmation militaire, tout semble prêt. 

1,5 milliard d’euros supplémentaire. C’est la somme qu’a obtenue le ministère de la Défense suite aux attentats du 13 novembre dernier. Le but : « acheter de nouveaux matériels afin de répondre aux urgences opérationnelles, dans le cadre de l’actualisation de la loi de programmation militaire, décidée en mai dernier », rappelle Jean-Yves Le Drian. Six mois après, la plupart des commandes sont quasiment toutes réalisées. Thomas, 27 ans, ingénieur en aéronautique :

Il était temps ! Il a fallut attendre un drame pour que le gouvernement décide enfin d’agir.

Avions de transport militaire et frégates

Quatre avions de transport militaire américains C130 ainsi que des frégates de taille intermédiaire vont être également engagés « très rapidement », insiste le politique. Sur cette enveloppe de 1,5 milliard d’euros, 1 milliard est dégagé dans des redéploiements budgétaires en raison d’une évolution favorable des indices économiques.

Une flotte d’hélicoptères renforcée

Le ministre renforce le parc d’hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de terre, en ayant acheté des hélicoptères de combat Tigre et de transport NH90 dans sa version terrestre. Selon le ministre :

Ces acquisitions permettent de renforcer la flotte des appareils afin de tenir compte des exigences des opérations aéroterrestres sur la bande sahélo-saharienne.

2014-09-10-140911_delucq_aile_pt-thumb
© Delucq

Une commande de quatre C130 en préparation

La France a confirmé une commande de huit avions ravitailleurs Airbus A330MRTT, pour un montant de 1,2 milliard d’euros. Selon le ministre toujours :

Ces appareils constituent la deuxième tranche d’un contrat de fournitures annoncé en 2014 portant sur 12 avions.

Ainsi, il souhaite maitriser le risque d’un arrêt brutal d’une flotte actuelle de KC135 dont la moyenne d’âge est de 51 ans. « Un âge trop élevé pour une machine », souffle l’ingénieur en aéronautique.

Le gouvernement devrait également commander quatre C130 à Lockheed Martin. « Cet achat permettra de renforcer nos capacités de transport aérien tactique, qui sont excessivement sollicitées », explique le ministre. La facture se monte à environ 640 millions de dollars, dont 100 millions de TVA alors que le ministère n’avait provisionné initialement que 330 millions d’euros. « D’où l’explication de l’augmentation de l’enveloppe budgétaire. »

La frégate FTI, pas pour tout de suite

Le Comité ministériel d’investissement a lancé la modernisation des frégates dites La Fayette en attendant l’arrivée des premières FTI à partir de 2023 dans la marine nationale.

L’acquisition patrimoniale de quatre bâtiments de servitude BSAH (Bâtiment de Soutien et d’Assistance Hauturier) est prévue pour la marine nationale, dans le cadre de l’emploi des forces et dans le domaine de l’action de l’Etat en mer. La marine a obtenu la livraison d’un quatrième bâtiment de type B2M (Bâtiment multimission) destiné à renforcer la capacité de la France à faire respecter sa souveraineté sur tous les océans.

Pour aller plus loin

Les frégates FTI en voguent

L’assemblée vote la loi de programmation militaire

La guerre en Syrie mais à quel prix ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s