Le patron de Paul crée la polémique en appelant à voter François Fillon

Campagne électorale oblige, tout le monde souhaite donner son avis. Samedi, c’était le tour de Francis Holder, patron de la chaine de boulangeries Paul, qui n’a pas manqué de créer la polémique. Et cet « incident » pourrait bien provoquer un drame familial chez les Holder.

Francis Holder a fait parler de lui hier sur Twitter en appelant à voter pour François Fillon.  Le patron s’est déclaré « ambassadeur des 14 000 personnes que forme l’entreprise ».

De vives réactions sur les réseaux sociaux

Le travail semble cependant  déjà très libéré chez Paul. Comme le rapporte le site de Time Out Paris, certains salariés sous le régime des 35 heures travaillent en réalité de 42 à 43 heures par semaine (compensées en journées de repos pour ne pas payer d’heures supplémentaires). Autre bémol : ceux qui travaillent le dimanche ne sont pas mieux payés car l’entreprise est considérée sous le régime de la restauration collective).

Les internautes n’ont pas été tendre avec le patron du groupe Holder. Certains ont même appelé à boycotter la boulangerie avec le hashtag #boycottPaul. Quelques-uns ont rappelé au travers d’un article paru sur Capital.fr la production industrielle de macarons et de pain orchestrée par les marques Paul et Ladurée. D’autres encore se sont amusés de l’engagement de Françoise Holder, son épouse co-fondatrice du groupe et militante pour la candidature d’Emmanuel Macron.

Marche arrière toute

Dans la foulée, David Holder, patron de Ladurée et fils de Francis Holder s’est très vite désolidarisé assez « légèrement » par le biais d’un communiqué :

« David Holder souhaite faire savoir qu’il ne prendra jamais position politiquement au nom des employés de Ladurée. L’image de la maison Ladurée est uniquement liée à la douceur et à la gourmandise… »

Lundi, Francis Holder a fait marche arrière sur ses propos. Il a déclaré ne pas vouloir « pas parler au nom des collaborateurs du Groupe Holder mais exprimer mon opinion personnelle (…) Mon intention n’était en aucun cas de toucher les salariés des enseignes du groupe ».

Malo Barrette

Crédit photo : DR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s