Roland-Garros 2017 : la chute de l’empereur Djokovic

Tenant du titre, le Serbe ne dépassera pas le cap des quarts de finale cette année. Le jeune espoir talentueux autrichien Dominic Thiem lui a barré la route en le battant sèchement (7-6, 6-3, 6-0). Ces derniers mois, le numéro 2 mondial vit une période trouble et semble avoir perdu son tennis. Le tournoi de Wimbledon en ligne de mire pourrait relancer le technicien.

Djokovic vient d’être éliminé par Dominic Thiem en quart de finale de Roland Garros /Flickr

Pour ne plus apercevoir Novak Djokovic dans le dernier carré de Roland-Garros il faut remonter à 2010. Et c’était face à un autre Autrichien, Jurgen Melzer alors que le Serbe avait mené deux manches à zéro. Depuis ce match Novak Djokovic avait changé d’air et il remportait 3 Wimbledon, 5 Open d’Australie, 2 US Open et 1 Roland-Garros. Une domination nette. 

Mais la défaite d’aujourd’hui et ce dernier set perdu sans remporter le moindre jeu symbolise cette mauvaise passe dans laquelle le tennisman est entrée. Conquérant et pratiquement intouchable entre l’année 2014 et Roland-Garros 2016, il accomplit un quatre à la suite (les quatre grands Chelems cités plus haut), il n’est, depuis près d’un an, plus que l’ombre de lui même.

« Retrouver des émotions »

Après sa victoire aux Internationaux de France en juin dernier Djokovic avait quasiment tout gagné. Résultat : la mentalité change, la motivation n’est plus la même et les objectifs non plus. Il s’explique lui-même après sa défaite cinglante cet après-midi : « Roland 2016 c’était un accomplissement total. J’ai atteint les sommets de ce sport et c’était beaucoup d’émotions. C’est difficile de passer à autre chose et de retrouver des émotions aussi fortes sur un court ». 

Les performances s’en sont ressenties et les résultats n’ont pas été convaincants. Sa défaite surprise devant Sam Querrey à Wimbledon, sortie au premier tour des Jeux Olympiques de Rio face à Juan Martin Del Potro, une finale perdue à New York contre Stanislas Wawrinka… « Nole » en a perdu sa place de numéro 1 mondial au profit d’Andy Murray de quoi lancer une saison 2017 sur des bases instables. Djokovic n’a remporté qu’un seul titre à Doha.

Objectif numéro 1

Arrivé à Paris avec dans ses valises l’ancien tennisman André Agassi, comme nouvel entraîneur, Djokovic n’aura pas encore eu le temps de s’imprégner de la patte de l’ex-numéro 1 mondial, exempt de tout reproche sur ce match selon le Serbe : « Son influence sur mon jeu viendra avec le temps […] Il n’a rien à voir avec ce troisième set, ne le mêlez pas à ça, c’est uniquement ma faute ». Pourra-t-il redevenir n°1 mondial ? Et pourquoi pas déjà se relancer à Wimbledon en prenant rendez-vous le 16 juillet prochain pour la finale.

Jean Delterme

Crédit photo Une : AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s