La Tour Eiffel sera bientôt habillée d’un « mur pare-balles »

À quelques mètres du plus célèbre des monuments français, les riverains, les restaurateurs installés près de la Dame de fer ni même les touristes ne se réjouissent du projet de paroi de verre voté en mars dernier. Protestations, critiques acerbes, envahissent les environs du Champ-de-Mars.

Une synthèse 3D du « gilet pare-balles » installé d’ici 2018 autour de la Tour Eiffel /Capture d’écran TF1

En milieu de saison, la foule est déjà dense au pied de la tour Eiffel. Les visiteurs se dirigent vers les ascenseurs, la queue s’étire jusque sur les trottoirs, le temps d’attente est estimé à une vingtaine de minutes et les derniers arrivants s’impatientent. Ils ne le savent pas encore mais un mur de verre de trois mètres de hauteur habillera la Dame de fer à compter du deuxième semestre 2018. Le projet de sécurisation a été adopté, en mars dernier, à l’unanimité par le Conseil de Paris. Les réactions ? Unanimes, dans le mauvais sens.

« Ce n’est pas ce mur de verre qui empêchera les kalachnikovs de frapper »

« La paroi terminera taguée », affirme une résidente du quartier, en retrait sur le pont de l’Alma. La notion même de « pare-balles » dérange. « Ce n’est pas ce mur de verre qui empêchera les kalachnikovs de frapper, croyez-moi. Trois mètres de haut ce n’est pas infranchissable », poursuit-elle avant de s’en aller, dépitée. Il est 12h15, l’heure de pointe.

Futur victime du mur

Jérome, restaurateur depuis 3 ans, en face de la tour Eiffel s’inquiète. Cette initiative risque de faire chuter son chiffre d’affaire, revenu à la norme depuis les attentats terroristes de janvier et novembre 2015. « Ce mur de verre va modifier les flux de circulations » craint-il, lui qui a investi 100 000 euros dans cette affaire. Après l’opération, les nouveaux points d’entrées seront latéraux. Cette situation crée une incompréhension totale. « Pourquoi n’ont-ils pas installé des plots de béton pour réguler l’affluence ? », s’interroge-t-il.

« C’est dommage, la tour Eiffel va perdre de son charme »

Après de nombreux refus, des touristes acceptent de se faire interroger. Devant l’une des entrées, côté Champ-de-Mars, un visiteur portugais, exprime un avis tranché sur ce projet de blindage. « C’est une mauvaise idée. C’est dommage, la tour Eiffel va perdre de son charme ». Un touriste venu redécouvrir la tour Eiffel depuis Clermont-Ferrand nuance le propos malgré la déception. « Vous me l’apprenez et je ne suis pas surpris. Il fallait s’y attendre mais je pense que ce mur gâchera l’esthétique du cadre ».

Jean Delterme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s