Marcel Campion, roi des forains: sa fortune insoupçonnée

Le forain Marcel Campion, engagé dans un bras de fer avec la mairie de Paris pour conserver ses attractions dans la capitale, possède un patrimoine insoupçonné.

Grande roue, place de la Concorde. DR

Le roi des forains, contrairement au reste des gens du voyage, mène une vie de luxe. En effet, le revenu mensuel de Marcel Campion s’élève à 161.455 euros.
Le personnage est aussi connu pour la réception estivale qu’il donne chaque année à Saint-Tropez, elle réunit jet-setters et stars du monde politique. C’est une région que Campion connait plutôt bien puisqu’il y possède une somptueuse villa évaluée à 4.300.000 euros. Cette demeure n’est pas le seul bien immobilier qui figure sur la liste d’un document sorti par Tracfin, qui s’est intéressé de près à la fortune de Marcel Campion, il serait également propriétaire  de trois appartements dans les quartiers les plus prisés de la capitale, en plus d’une cinquième propriété dans le Val-De-Marne. Une perquisition avait eu lieu dans cette dernière en 2016, on y trouva 300.000 euros en liquides et des fusils de chasse.

Le détail des revenus de Marcel Campion

Le point a détaillé toutes les rentrées d’argent du forain sur l’année 2015, des chiffres de nouveau tirés du document de Tracfin. Sa profession de forain lui rapporterait 48.400 d’euros tous les mois, 48.857 euros de revenus de sa SARL Fêtes Loisirs, qui exploite la grande place de la Concorde à Paris, 34.000 euros issus de divers placements et  en fin 30.198 euros de retraite.

Marcel Campion à la grande roue de Paris. DR

Marcel Campion soupçonné de blanchissement et de fraude fiscale

L’organisme antiblanchissement de Bercy aurait soupçonné Marcel campion de blanchissement, de fraude fiscale et de tout autre délit lié à l’économie souterraine. Des accusations qui ont été lancées après avoir repéré des « opérations financières atypiques » sur les comptes de Campion et de son association Le monde festif, une information sortie par Libération, qui précise que les faits se sont déroulés entre juillet 2013 et avril 2015. Selon la même source un document a révélé l’existence d’un compte bancaire non déclaré en Suisse, qui a servi à financer la villa de Saint-Tropez.

Manal Ben Boudinar

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s